m

Que faire de la folie dans un Etat-providence ? Un Etat reposant sur la conviction qu’avec bonne volonté et persévérance on parviendra à créer un monde sinon parfait, du moins juste, un monde sans laissés-pour-compte ni exclus. Où les malades mentaux ne seront plus séparés du reste de la société, où l’étanchéité des établissements psychiatriques sera réduite afin de préserver les liens des patients avec l’extérieur. Construit au début des années 1930, l’hôpital de Beckomberga, dans les environs de Stockholm, devait incarner cet idéal – et il le fit, tant bien que mal, jusqu’à sa fermeture définitive en 1995.

rapaportdessin094 rapaportdessin095 rapaportdessin097

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *